Championnat national de football, résumé de l'actu par Gérald Bordes

Seulement huit matches sur neuf ont été disputés lors de la deuxième journée de la série de clôture du championnat national de football. Le duel entre l’Association sportive mirebalaisienne et le Racing football club des Gonaïves a été reporté à une date ultérieure à cause du décès tragique du milieu de terrain mirebalaisien Harold Fédé le 15 août dernier après avoir reçu un projectile dans le dos. Les Bélairiens de l’Aigle noir ont pris le contrôle du classement aux dépens des Petit-Goâviens, grâce à leur meilleure attaque.

Le match entre l’Association sportive mirebalaisienne et le Racing football club de Gonaïves, champion en titre, a été reporté sine die par la Commission d’organisation de la compétition. Mais les autres rencontres se sont disputées le dimanche 21 août et sur tous les terrains, une minute de recueillement a été observée en mémoire du départ prématuré du capitaine mirebalaisien Harold Fédé. Au cours de cette deuxième journée, onze buts ont été inscrits pour six victoires et deux nuls. Le fait marquant de cette journée a été le non-respect de la programmation des matches. Les rencontres qui ont été prévues à 15 h, ont démarré très tard. La Commission d’organisation doit se pencher sur la question de retard parce que le championnat national est diffusé par la chaine française Canal +.

Nul entre l’Inter de Grand-Goâve et l’America

L’Inter de Grand-Goâve et l’America des Cayes ont obtenu leur deuxième match nul de rang. Ces deux formations se sont rencontrées au parc Ferrus et se sont séparées sur un score blanc (0-0). À rappeler que c’était le même scénario lors de la série d’ouverture. Ainsi, les Grand-Goâviens et les Cayens comptabilisent deux points chacun au classement de la série de clôture.

Le Roulado de La Gonâve renoue avec la victoire

Le Roulado de La Gonâve a pris sa revanche aux dépens de l’Association sportive capoise (ASC) qui l’a battu (1-0) lors de la série d’ouverture. Les Gonâviens, dans leur antre du parc Savil Destin, ont renoué avec la victoire après avoir baissé pavillon (1-0) face à l’Aigle noir en première journée de la série de clôture. Ils ont battu les Capois du vieux Coq sur le strict minimum grâce à Davidson Charles.

La série noire continue pour le Violette AC

Décidément, rien ne va pour le Violette athlétique club. Après avoir fait nul (1-1) avec la Juventus des Cayes, le vieux Tigre a mordu la poussière en déplacement au parc Cerçey face au Cavaly de Léogâne. Les Léogânais qui ont connu la défaite lors de leur première sortie de la série n’ont pas tremblé en battant les Violettistes sur le score de deux buts à zéro. Le premier but a été inscrit sur penalty dès la 19e minute de jeu par Peterson Joseph et cinq minutes plus tard, Louisinho Garçon a tué tous les espoirs du doyen du football haïtien en marquant le deuxième but de la rencontre. Ainsi, le Violette AC voit sa chance de rester parmi l’élite du foot s’amoindrir journée après journée. Pour rester en première division, il va falloir que l’équipe bleu et blanc gagne douze matches. Ce qui parait difficile.

Ouanaminthe perd sa place de leader

Après avoir créé la surprise de la première journée, en battant le Don Bosco de Pétion-Ville (2-0), Ouanaminthe football club a été tenu en échec (1-1) par la Juventus des Cayes au parc Larco. Dès la 11e minute de jeu, Frantzdy Moïse a ouvert le score pour les Ouanaminthais et en deuxième période Jeff Garnier a permis à son équipe de sauver le match nul. Au cours de cette rencontre, l’équipe ounaminthaise a écopé de deux cartons rouges.

Le parc Christian Dorsonne porte chance au Baltimore de Saint-Marc

À cause de la rénovation du Parc Levelt de Saint-Marc, le Baltimore reçoit ses matches au Parc Christian Dorsonne de Liancourt. Après sa défaite (1-0) face au Petit-Goâve FC, il a renoué avec la victoire en gagnant sur le score étriqué d’un but à zéro face au Real du Cap. L’unique but de la partie a été marqué par Émerson Georges.

Le choc des étoiles n’a pas accouché de vainqueur

Le Parc Félix Saint-Victor a accueilli la bataille des étoiles entre les deux équipes, les plus titrées du championnat national. Le Football Inter Club Association (FICA), avec ses six trophées, a affronté le Tempête football club, détenteur de cinq titres. Le duel n’a pas accouché de vainqueur. Les deux formations se sont séparées sur le score vierge (0-0) comme c’était le cas lors de la série d’ouverture. Il faut préciser que chaque équipe a écopé d’un carton rouge et le capois Kedjong Colas a raté un penalty en fin de rencontre pour le FICA.

L’Aigle noir leader

Petit-Goâve football club qui a quatre Cubains dans ses rangs est venu battre le Racing club haïtien sur le score d’un but à zéro grâce à Hilaire Orélus. Le match entre le Don Bosco de Pétion-Ville et l’Aigle noir AC au parc Sainte-Thérèse a été remporté (2-1) par les bélairiens. Et du coup, cette équipe devient le nouveau leader du championnat national grâce à sa meilleure attaque même s’il comptabilise le même nombre de points que le Petit-Goâve FC, soit six points (+2). En deux journées, l’équipe bélairienne a inscrit trois buts et en a encaissé un tandis que son dauphin a marqué seulement deux buts en deux journées.

Gérald Bordes

Share this post