Himmler Rébu, nouveau secrétaire d’État à la Sécurité publique

L’administration Privert-Jean Charles a procédé à de nouvelles nominations au sein de l’administration publique. Directeur général, secrétaire et vice-délégué. Joclerme Privert et Enex Jean-Charles continuent de faire des heureux. Himmler Rébu et Harry Clinton ont été respectivement nommés secrétaire d’État à la Sécurité publique et directeur général de l’Autorité aéroportuaire nationale (AAN) selon la dernière parution du journal officiel de la République, « Le Moniteur ».

Alors que l’on se plaint souvent des maigres ressources de l’État, les autorités du pays n’ont pas cessé de grossir les rangs de l’administration publique. Comme c’était le cas par les gouvernements passés, l’actuel gouvernement n’a pas divorcé d’avec ces pratiques. Dans le numéro 144 du Moniteur paraissant le mardi 9 août, l’ancien ministre des Travaux publics Transport et communication de l’administration du président Jean Bertrand Aristide, Harry Clinton a été nommé directeur général de l’autorité aéroportuaire nationale (AAN) en remplacement de Luc Eucher Joseph nommé en avril dernier à ce poste.



De son côté, le Colonel Himmler Rébu est devenu définitivement l’homme de tous les pouvoirs. Après avoir servi le régime « Tète Kale » comme ministre des Sports sous le gouvernement de Laurent Lamothe, sans transition, Himmler Rébu s’est mis au service de la transition conduite par Joclerme Privert et Enex Jean Charles. Jusquelà conseiller du président de la République, l’homme du Parti GREH est recasé au niveau de la secrétairerie d’État à la sécurité publique. À ce poste Himmler Rébu, souvent présenté comme un connaisseur des questions de sécurité doit s’attaquer à la situation d’insécurité grandissante qui endeuille la population ces derniers moments.



Cette nomination est venue dans un contexte électoral où la sécurité devient un gros morceau pour la réalisation des élections libres honnêtes et démocratiques, comme on dit souvent. Si sa gestion a été vertement critiquée par plus d’un au niveau du ministère des Sports Himmler Rébu est encore attendu au tournant avec cette nouvelle fonction.

D’autres nominations au niveau des délégations ont été effectuées. Thomas Baudelaire Laguerre est nommé vice-délégué de l’arrondissement de la Croix-des-Bouquets tandis que Jean Bernard Mercredi est confirmé à la vice-délégation de l’arrondissement de Jacmel. Gustave F. Norvius est nommé vice-délégué de l’arrondissement de Saint-Marc alors que le citoyen Daniel Céus est appelé à conduire la vice-délégation de Saint-Louis du Nord.



Si par ces nominations le président Jocelerme Privert et le Premier ministre Enex Jean-Charles ont fait des heureux, par ce même geste, ils s’attirent des ennemis. En cette période électorale, ces nominations ne sont pas bienvenues pour certains parlementaires qui avaient invité le gouvernement à surseoir à toute nomination. Cela a été même inscrit dans le projet de feuille de route qui devrait être donnée au président au cas où l’Assemblée nationale pour décider de son sort conformément au point 7 de l’accord du 5 février avait eu lieu. Ces nominations seront donc considérées par les opposants de Privert au bicentenaire comme un véritable irritant.



Noclès Débréus

Share this post