Pyramide Alimentaire : L'USAID appuie le MSPP

Le Chargé d'Affaires des Etats-Unis en Haïti, Monsieur Brian Shukan, s’est joint au Premier Ministre haïtien Jack Guy Lafontant et le titulaire du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), le vendredi 2 juin, pour lancer la nouvelle Pyramide Alimentaire haïtienne, en collaboration avec l'initiative MyPlate.

Pour relever le défi de la malnutrition en Haïti, l'Agence Américaine pour le Développement International (USAID), et ses partenaires ont collaboré avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population en vue d’encourager le choix d’une alimentation saine à partir de produits alimentaires locaux, et basées sur des conseils de nutrition scientifiquement prouvés à travers le monde. En étroite collaboration avec le MSPP, l'initiative MyPlate consistait d’abord à tester la pyramide pour la compréhension et la pertinence culturelle, puis à imprimer et lancer la nouvelle pyramide alimentaire, et enfin à lancer une campagne d’éducation.
Ce projet de l’USAID a réévalué le graphique de la Pyramide Alimentaire haïtienne et utilisera l'information pour éduquer les ménages haïtiens par le biais d’un réseau de professionnels de la santé, de travailleurs en santé communautaire, de leaders communautaires, de partenaires en développement de la santé et de représentants du gouvernement.



Le diagramme alimentaire présenté sous forme de pyramide représente le nombre optimal de portions à consommer quotidiennement pour chaque groupe d’aliments de base. La Pyramide Alimentaire haïtienne a été initialement conçue et mise en œuvre par le MSPP en 2005, en partenariat avec la Banque Mondiale et l'Organisation Mondiale de la Santé. En 2015, le Ministère de la Santé a sollicité l’assistance de l'USAID afin d’implémenter la Pyramide Alimentaire «MyPlate» avec les preuves les plus récentes et de la disséminer à travers le pays.



La nouvelle pyramide alimentaire reflète les recommandations nationales sur les pratiques diététiques des Haïtiens âgés de plus de deux ans. Les images cherchent à encourager des choix nutritionnels sains et à utiliser des produits disponibles cultivés localement et basés sur des études scientifiques mondiales. En mars 2015, le directeur de la mission de l'USAID en Haïti a approuvé des fonds pour faciliter la révision de la pyramide.



«Le développement de la nouvelle pyramide alimentaire était une approche inclusive multisectorielle impliquant des acteurs clés tels que les professionnels de la santé, les enseignants, les leaders communautaires et les ménages, ainsi qu’un plaidoyer, le renforcement des politiques et le soutien multisectoriel et institutionnel», a déclaré M. Shukan. «En suivant la Pyramide Alimentaire haïtienne, les Haïtiens seront en mesure de répondre à leurs besoins nutritionnels tout en réduisant le risque de maladies telles que l'obésité, le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, l'ostéoporose et certains types de cancer».

Share this post